CIF, le conteur de fables machistes

wow, le choc ! Ce fut l’effet de la Pub de CIF sur moi !

CIF pub machiste

Je regarde assez peu la télé, mais de temps à autre, elle me tient compagnie en fond sonore.  J’y prête aussi peu d’attention mais parfois une pub attire mon attention.  Il y a quelques jours, ce fut le choc : la pub CIF.

Le féministe en 2013

Alors on me dira que je suis une féministe et que je traîne de vieux dossiers alors que « c’est bon, les femmes travaillent, votent, peuvent ouvrir un compte en banque à leur nom » … c’est bon, ouais … enfin à mon humble avis, ce sera bon quand on arrêtera de mentionner « et en plus c’est une femme » et qu’on ne la qualifiera que par rapport à ses compétences et ses résultats.  Ce sera bon quand les femmes gagneront exactement comme les hommes à compétences égales (ce qui, en Europe, est loin d’être le cas, comptez entre 70 et 80% du salaire d’un homme).  Ce sera bon quand on arrêtera de sous-entendre que « elle était habillé un peu de façon provocante alors… euh… ben les hommes restent des hommes après tout ».  Ce sera bon quand les femmes arrêteront de bosser la journée en tant que salariée et le soir en tant que femme de ménage.  D’ailleurs, ce sera bon quand on arrêtera de dire femmes de ménage 😉

Les messages de la pub de CIF

Et ben, ce n’est pas avec des pubs comme CIF que « ce sera bon ».  Déjà que les fables et autres contes de fées ne nous aident pas dans notre tâche qui consiste à élever les mentalités et à éduquer les nouvelles générations.  Blanche Neige fait des tartes à la maison pendant que les 7 nains vont travailler.  La Belle au Bois Dormant « attend » en dormant que son prince charmant vienne la délivrer.  Cendrillon ne peut échapper seule à son horrible belle famille, elle aussi sera « sauvée » par un prince charmant.  Arielle quitte sa vie de sirène, au péril de sa vie, pour rejoindre l’homme qu’elle aime (c’est pas lui qui se transforme en sirène !).

C’est en éduquant nos enfants que l’on changera les mentalités.  Les contes de fées sont de la propagande malicieuse.

Et CIF vient rajouter sa pierre à l’édifice.

Avez-vous vu la pub ?

On nous conte l’histoire d’un royaume sans roi qui remettra le trône à celui (<- un preux chevalier) qui redonnera sa brillance à un chaudron.  Tous essayèrent en vain, jusqu’à ce chevalier muni de l’arme fatale : CIF.

Il ne se contentera pas de juste laver le chaudron, non, allons-y, lavons tout le château.  Et ce chevalier sera couronné …. reine du royaume ! Royaume qui en fondu quitte son côté dessin animé pour laisser apparaître en vraie vie une cuisine.  Ben, oui, la cuisine, le royaume des femmes, ça vous surprend ?

Outre le fait qu’on se permet de « conter une histoire » comme si les femmes étaient des enfants, car c’est bien aux femmes que cette pub est adressée, on veut leur faire croire qu’il est honorable et glorieux (« vous êtes reine ») de laver sa maison !

Et quel message cette pub envoie ? Qu’il est impossible pour un homme de savoir nettoyer ? (tous les chevaliers ont échoués).  Que seules les femmes possèdent l’arme fatale ? Que seules les femmes sont capables ? Que c’est le rôle (tout simplement) de la femme ?  Que la cuisine est son royaume (et qu’elle n’a qu’à y rester !) ?

Le bad buzz pour CIF

Je ne suis pas la seule à avoir été choquée.  Une recherche Google m’amènera (entre autre) vers d’autres blogs : Radio VL, Tout à l’égo, les nouvelles news et Le féminin l’emporte, qui conseille d’écrire à CIF directement : envoyez un email !

Et les commentaires YouTube ont été fermés … ce qui est toujours un bon indicateur d’une agitation du web.

Les mentalités changent

Du choc, je me suis tournée vers mon compagnon et je lui ai dit « tu es choqué ? » et il l’était.  J’ai espoir que nous soyons la génération de transition.  Car tous deux, nous avons d’abord étaient surpris de l’anti-message « wow, ils ont osé mettre un chevalier », comme si inconsciemment, on s’attendait à voir une femme.   Et surpris de la chute, « oh ils ont osé mettre une femme ».  Je connais beaucoup d’hommes qui, éduqués dans un esprit égalitaire, ou tout simplement car ils ont dû apprendre à vivre seul sans Maman pour laver par terre ou repasser leurs chemises, savent faire marcher la machine à laver et font le ménage.  Je crois qu’il ne suffit pas de changer les hommes, il faut changer les femmes.  Ces femmes qui considèrent encore aujourd’hui que si la maison est mal rangée, c’est de leur responsabilité.  Non, il met autant le bazar que vous.  Lui aussi doit ranger.  Ce n’est pas notre faute, notre honte.  Il faut changer le regard des autres qui voient en une maison mal rangée la défaite de la femme (et non du conjoint).

Si nous arrivons à changer ces messages, un jour, il semblera normalement à tout petit garçon de faire la vaisselle, tout comme aujourd’hui, il semble normal à tout homme trentenaire qu’une femme ait un compte en banque.  Ce ne fut pas toujours le cas, et ce n’était pas il y a si longtemps.  Je ne connais pas un seul homme qui s’étonne que la femme vote, et pourtant … le droit de vote des femmes 1893 pour les plus progressistes (Nouvelle Zélande) et 1944 en France. Un peu moins de 70 ans, trois générations … changer les mentalités en trois générations est un exploit.

The following two tabs change content below.
Voyageuse, entrepreneure et professeur de yoga, Cindy parcourt le monde avec son blog et son tapis de yoga sous le bras. Retrouvez ses conseils de yogi sur My Zen Yoga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge