[J’ai testé] le jeûne intermittent jour 1

Convaincue des bienfaits du jeûne intermittent sur la ligne et sur la santé, je me lance avec vous pendant le #défi Jeûne intermittent 30 Jours. Voici mon retour d’expérience de mon premier jour !
maigrir régime

J’ai testé pour vous le jeûne intermittent

Premier jour : la notion de ne pas manger est tellement éloignée des conseils diététiques conventionnels, que la simple idée de jeûner me stresse. Pourtant, j’ai déjà fait un jeûne de 36h, ce n’est donc pas une question de volonté ni de peurs. Je SAIS par expérience que mon corps peut le faire, mais c’est dans la tête. La veille déjà, j’anticipais.

Le matin au réveil, il est 8h et je n’ai pas particulièrement faim. Mais par habitude, mon corps me lance quelques signales une demi-heure après avoir ouvert les yeux. Que faire ? Je bois un grand verre d’eau. D’un, parce qu’il est primordial de s’hydrater après une nuit de sommeil. De deux, car la sensation de faim peut en fait cacher une sensation de soif. Et de trois, car boire a un effet coupe-faim.

Je regarde l’heure, il est 9h28. Je re-regarde l’heure, il est 9h30 ! arggghh comment tenir ? J’y pense trop. Mon erreur : avoir commencé mon jour de congé. Je pensais que cela m’éviterait d’être fatiguée ou irritable au travail. Au contraire, je suis à la maison, avec pas grand chose à faire sauf penser à manger. Enfin 10h ! Je prends un café, noir, sans sucre. Je prends le temps de le déguster. Je mets un film. Ouf 1h30 plus tard, il est bientôt l’heure de manger. J’attends midi. Miam salade de tomates, puis une escalope de dinde milanaise avec un mélange de céréales (boulgour, quinoa, riz rouge), et en dessert, une orange.

16h : j’ai envie de quelque chose. C’est mon corps qui parle ou ma tête ? Je grignote une biscotte, puis deux.

Je suis fatiguée … à cause de ma semaine de travail ou à cause de la restriction calorique … je ne sais pas … je dors !

19h – petite séance de yoga : on reste soft !

Le soir, j’ai rendez-vous pour une soirée burger – frite. Idéal pour commencer un régime, non ? Rendez-vous 20h30, on ne mange pas avant 21h30 – avec quelques verres de vin !

Récapitulatif de ma première journée de jeûne intermittent

Réveil : 8h
1er repas : 12h
Dernier repas : 22h
Heure à manger : 10h
Heure à jeûner : 14h

Et vous, ça s’est passé comment votre Jour 3 du #Défi maigrir avec le jeûne intermittent ?

maigrir jeune intermittent

Partagez vos retours, votre expérience et vos questions dans les commentaires ou sur la page du #Défi maigrir avec le jeûne intermittent sur Facebook.

The following two tabs change content below.
Voyageuse, entrepreneure et professeur de yoga, Cindy parcourt le monde avec son blog et son tapis de yoga sous le bras. Retrouvez ses conseils de yogi sur My Zen Yoga

2 Responses to [J’ai testé] le jeûne intermittent jour 1

  1. Coucou!

    Tu dis que tu as « pris le temps » de savourer ton café: pourquoi? Faut-il aussi limiter ce qu’on boit pendant la période de jeune ?
    Dans un autre article que tu as partagé il était écrit qu’on pouvait boire ce qu’on veut tant que c’est de l’eau ou du thé ou café sans sucre.

    Et sinon j’avoue que j’ai appréhendé aussi: sauter le petit-déjeuner est tellement contraire à ce qu’on a l’habitude de faire…
    D’ailleurs une question m’est venue: est-ce qu’à la fin des 30 jours il faudra une période de stabilisation ?

    Merci :)

    • C’était uniquement par plaisir et puis parce que je bois doucement faut croire ahah ! Effectivement, tu peux en boire autant que tu veux (tant que tu survies à coup de boost de caféine !) Sinon tisane, thé etc… le tout sans sucre, sans lait, sans rien !
      Quant à la période de stabilisation, il n’y en a pas vraiment. Contrairement aux régimes hypocaloriques, on ne restreint pas la consommation calorique ici. C’est à dire qu’on mange toujours nos 1800kcal (les besoins moyens d’une femme) mais sur 2 repas ou 2 repas + un encas. Donc quand tu reprends ton rythme normal, si tu ne manges pas plus que tes besoins (mais sur 3 repas cette fois), il n’y a pas de changement.
      D’ailleurs, dans notre défi, on reprendra notre petit déj 1 fois par semaine (je vous ferai signe le dimanche !) car le petit dej a aussi un role social. C’est souvent le problème des régimes, c’est qu’on est coupé du monde : plus d’apéro entre amis, plus de repas, plus de resto etc… Là, non, on profite du petit dej au lit en amoureux ou en famille !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge