Metropolitan Trotter, une start-up qui bouge

Aujourd’hui, découvrons une nouvelle start-up : Metropolitan Trotter.  Nos amis les voyageurs vont adorer, moi-même, je suis fan : Metropolitan Trotter est un plateforme d’échange d’informations locales et touristiques.  En clair, un réseau social de voyageurs qui partagent leurs bons plans.

Comme CityVox alors ?

Oui ! Retrouvez tous les bons plans sur une carte interactive.  Pas d’idée pour ce soir ? Checkez sur Métropolitan Trotter les bons plans du jour. Mais Métropolitan Trotter s’invite aussi dans vos voyages.

Comme TripAdvisor vous me direz ?

Mieux !

LA feature révolutionnaire : l’association de deux lieux par style.  Je m’explique : vous allez tous les weekends dans votre pub préféré à Marseille, style vieux bois, grand bière et concert live.  Demain, vous partez à Shanghai et vous trouvez un pub dans le même style avec la même ambiance : vous linkez les deux lieux.  Résultat : vous cherchez une ambiance particulière, cherchez le bar que vous connaissez et vous aurez toutes les équivalences à travers le monde !

A l’occasion d’un mini interview, Maxime et Boris nous explique comment ils ont créé Metropolitan Trotter.

Qui se cache derrière cette nouvelle start-up ?

Les créateurs de Metropolitan Trotter sont Maxime Basmaci et Boris Petit, 26 ans tous les deux. Ce sont des amis d’enfance qui ont grandi dans le quartier des Batignolles dans le 17ème arrondissement de Paris. Maxime a suivi des études de communication avant de se lancer dans l’aventure MT et Boris est diplômé d’Euromed.

Comment as-tu eu l’idée de Metropolitan Trotter ?

Lors d’un voyage à New York, on avait envie de dévorer la ville mais on ne connaissait personne là bas à qui demander conseil. On demandait au gens dans la rue quoi faire, ou sortir. Au bout de 5 avis différents, on a tranché et on s’est retrouvé dans une boîte qui ne nous correspondait pas du tout. On est quand même resté pour ne pas avoir l’impression de perdre une soirée à New York. Du coup, le lendemain, on s’est dit il nous faut un outil qui nous permette de trouver facilement quoi faire et où aller quand on est à l’étranger.

Comment êtes-vous passé de l’idée au lancement ?

Un an plus tard, nous sommes repartis en vacances entre amis et le problème était toujours le même. En 3 semaines de road-trip sur la côte ouest, on avait réussi l’impossible : s’ennuyer. Du coup une fois revenu en France on s’est dit : « Là on le fait ». On a commencé à deux, on est allé chercher les compétences qui nous manquaient au culot. On a rien lâché et après 2 ans de travail, Metropolitan Trotter est né.

Quelle est ta vision de l’entreprenariat en France ?

A notre niveau, nous ne pouvons que croire à l’entreprenariat, notamment quand on voit le nombre d’aides qui ont été mises à notre disposition pour démarrer.

Un conseil à donner aux jeunes diplômés tentés par l’entrepreneuriat ?

Le plus dur c’est de passer de l’idée à la réalisation, de quitter le confort de la phase de réflexion au stress de la phase de lancement. Mais au final la vraie excitation est là.
Autre chose, n’en parlez pas trop au début, les réflexions du style « t’en es ou de ton projet là depuis 5 mois » peuvent faire mal si vous être en train de passer une zone de turbulence.
Dernière chose, personne ne vous attend au tournant, prenez le temps de bien faire les choses et même si la première tentative n’est pas la bonne, vous allez apprendre beaucoup de choses. En revanche, il faut être prêt à vivre avec son projet jour et nuit.

Racontez-nous une difficulté que vous avez rencontré pendant la création et comment vous vous en êtes sorti ?

La plus grosse difficulté à surmonter a été lorsque notre développeur nous a quitté la première année. Il fallait en trouver un autre rapidement pour ne pas perdre de temps. Nous avons mis 6 mois. Metropolitan Trotter était donc en standby durant ces 6 mois. C’était un moment délicat car du jour au lendemain, tout avait changé. Il a fallu réagir vite mais surtout résister et ne pas baisser les bras. Tout a fini par rentrer dans l’ordre grâce aux formidables co-équipiers de la Team MT. On s’est entouré de réelles compétences et de personnes sérieuses et professionnelles, en réalité c’est ça l’unique conseil à donner.

J’aime

– le nom super tendance

– le concept d’idées de sortie

– le link entre plusieurs lieux

Retrouvez-les sur Facebook : https://www.facebook.com/MetropolitanTrotter

et sur Twitter : @MetropolitanTro

The following two tabs change content below.
Voyageuse, entrepreneure et professeur de yoga, Cindy parcourt le monde avec son blog et son tapis de yoga sous le bras. Retrouvez ses conseils de yogi sur My Zen Yoga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge