Phnom Penh, Cambodge : quoi visiter ?

Capitale de l’empire Khmer, Phnom Penh offre un patrimoine culturel et historique unique. Cependant, un séjour d’un à deux jours est suffisant avant de découvrir d’autres trésors cachés du Cambodge.

Phnom Penh Cambodge

Visiter le Cambodge : visa et argent

Très peu de formalités administratives encombreront vos vacances au Cambodge. Pour le visa, réservez un vol et vous ferez vos démarches sur place à l’aéroport. A l’arrivée de votre vol, avant les douanes, un comptoir vous accueille. Prévoyez 20USD et 2 photos. Sinon, il y a un distributeur de billets à côté du bureau de l’immigration.

Côté argent, il y a comme un marché parallèle ! Il existe bien une devise locale, le Riel, mais il n’est que très très très (j’insiste, très) rarement utilisé. Tout peut se payer en Dollar américain, voire parfois en Euro. Attention à ne pas vous faire duper, 1 dollar ne vaut pas 1 euro, mais plutôt 70 ou 80 cents ! Vous pourrez aisément changer vos billets en dollar sur place. Il n’y a pas de frais de commission mais les taux de change ne sont jamais à votre avantage. Changer son argent au Cambodge ou en France ne fait pas de grande différences (hormis ces frais de commissions). Notez également que les distributeurs de billets vous servent des dollars américains, et eux, perçoivent une commission en plus du taux désavantageux, sans compter les frais perçus par votre banque en France. A vous de voir donc.

Il est important que vos dollars soient « quasi » neufs. En effet, un billet froissé est souvent refusé. Aussi, demandez des petites coupures : beaucoup de billets de 1$ et quelques de 5$. Rares sont les occasions de payer plus !

Taxi à l’aéroport de Phnom Penh

tuk tuk aéroport Phnom Penh
Depuis l’aéroport, prenez soit un taxi soit un tuk-tuk pour le côté fun 🙂 A l’aéroport, tous les taxis coûtent 9$ et les tuk-tuks 7$ (prix 2012). Le forfait s’applique à tout le monde, donc vous n’avez rien à rajouter ou à négocier ! Environ 7km séparent l’aéroport de Phnom Penh du centre-ville.

Visiter Phnom Penh

Le palais royal de Phnom Penh

Au coeur de la ville, non loin de la rivière, le Palais Royal est le lieu à visiter. Similaire à celui de Bangkok, en Thaïlande, seul un batiment est ouvert au public : la Pagode d’argent. Celle-ci abrite un Bouddha d’emeraude, aposé sur un sol d’argent. A ses côtés, un autre Bouddha, couvert de plusieurs milliers de diamants ! Attention, il faut y aller tôt le matin : les portes ferment à 10h30 ! Après une longue pause déjeuner, elles s’ouvrent à nouveau à 14h. Le ticket d’entrée ne coûte qu’un dollar. Veillez à être habillé correctement.

Le musée S21 de Phnom Penh

Si l’histoire est votre dada, commencez votre visite par le musée S21. Vous y découvrirez les événements marquants de la guerre des Khmers Rouges. Au sein d’une ancienne école, autrefois prison, ce musée relate la vie sous l’ère Pol Pot à travers des témoignages bouleversants de victimes et de bourreaux.

Le marché central de Phnom Penh

Partagez un moment de vie à la cambodgienne. Les voyageurs backpackers se plairont à se perdre au milieu des locaux. Là, entre des étals de fruits et des vêtements à la mode locale, vous trouverez de nombreuses babioles et souvenirs à ramener à vos amis. Midi sonne et il est l’heure de trouver une table où déguster des spécialités locales. Melting pot des gastronomies voisines, vous trouverez des nouilles, dû à l’influence chinoise, des soupes de curry comme en Inde ou en Thailande et des phos, soupes transparentes de légumes venant du Vietnam. Parmi les spécialités, testez le Nom pachok, nouilles arrosées de sauce de noix de coco, ou le Chha bongkia mrech kmao, des crevettes sucré-salés au caramel, ou encore le Amok trey, une soupe de curry au poisson.

Recommandations pour visiter le Cambodge

Pays très pauvre, le Cambodge est également très touristique, ce qui résulte en la juxtaposition de l’enfant aux pieds nus avec le touriste aux poches débordant de dollars. Bien que la criminalité ne soit pas un problème majeure, veillez à garder un oeil sur vos affaires, à l’abris des picks-pockets. De plus, le Cambodge a subi une longue guerre durant laquelle des mines anti-personnelles ont été enterrées. Des années de déminage ont été nécessaire pour sécuriser le pays. Pendant ce temps, nombre de Cambodgiens ont perdu un membre en sautant sur une mine. Ainsi, les amputés sont légions.

Il est déconseillé de donner de l’argent aux enfants ou de leur acheter à manger. Le premier encourage les enfants à la mendicité, le second est une arnaque connue. Les enfants vous amènent dans un magasin pour leur acheter de la nourriture. Une fois le dos tourné, le propriétaire du magasin leur reverse une partie de l’argent.

Guides pour visiter le Cambodge

Préparez votre séjour au Cambodge avec les guides :

The following two tabs change content below.
Voyageuse, entrepreneure et professeur de yoga, Cindy parcourt le monde avec son blog et son tapis de yoga sous le bras. Retrouvez ses conseils de yogi sur My Zen Yoga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge