Pixopolitan, un bout du monde dans votre salon

Pixopolitan start up entreprendre

Qui n’a pas rêvé d’un grand tableau vue panoramique de New York dans son salon ? Ah, c’est déjà fait ?  Et oui, avec Ikea, le rêve de Monsieur-tout-le-monde est devenu réalité chez tout-le-monde.  C’est le principe d’Ikea, se sentir chez vous, chez les autres : même meuble, même déco.

J’ai peut-être une solution pour vous : Pixopolitan, une façon unique de décorer votre intérieur.  C’est même leur slogan !  Et en plus, c’est tout nouveau, tout beau 🙂

Je vous en parle car c’est un ami jeune diplômé et entrepreneur qui l’a créé Romain Barbet, avec son partenaire Paul-Henri Blaiset, et je l’ai d’ailleurs recontacté pour votre plus grand plaisir.

Interview de Romain Barbet : jeune diplômé et entrepreneur

Comment as-tu eu l’idée de Pixopolitan ?

Cette idée est née après deux années passées à Shanghai pour mes études.  Cette mégalopole m’a beaucoup marqué et à mon retour en France, je souhaitais décorer mon appart’ d’une photo de la célèbre skyline Chinoise.  J’ai cherché sur internet et dans les magasins déco … mais rien.  J’ai réalisé deux choses : je n’étais pas seul à chercher une photo sympa d’un quartier ou d’une ville; et surtout, j’ai pris conscience du nombre de photographes de talent autour de nous ! D’où l’idée de Pixopolitan qui fait le lien entre ces photographes et ces amateurs de décoration et de photographie.

Comment es-tu passé de l’idée au lancement aussi rapidement ?

Nous avons intégré un accélérateur d’entreprises, le Founder Institute.  Après 4 mois de programme intensif, nous en sommes sorti diplômés, et à partir de là, prêts à lancer Pixopolitan.

Un conseil à donner aux jeunes diplômés tentés par l’entrepreneuriat ?

Un conseil : s’entourer. Nous avons très vite senti la différence le jour où nous nous sommes rapprochés des bonnes personnes (jeunes créateurs, incubateurs, institutions, etc.). Elles nous ont poussé à nous dépasser. On ne voulait pas les décevoir !  L’important est de rester concentré et motivé !

Autre conseil : se remettre en question. Je me souviens d’une difficulté lors de la phase de création, lorsque après 6 mois d’étude de marché et de développement, nous avons du revoir entièrement notre business model…Dur de se remettre en question mais indispensable!

J’aime

– le concept d’un cliché hors « vente de masse »

– la possibilité de faire des appels d’offre, sensation très VIP

– le site très clair, graphiquement beau

– le côté « thème WordPress » pour les photographes, rémunérés à la vente

Soyez dans les premiers à découvrir cette nouvelle start-up : lancement officiel le 4 Octobre www.pixopolitan.com

The following two tabs change content below.
Voyageuse, entrepreneure et professeur de yoga, Cindy parcourt le monde avec son blog et son tapis de yoga sous le bras. Retrouvez ses conseils de yogi sur My Zen Yoga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge