Sur la route avec Plume d’Isandre

Rencontrée au détour d’une recherche web, la Plume d’Isandre est un blog francophone sur la littérature, ce qui nous change un peu des blogs de voyage. Pour autant, son auteure est voyageuse dans l’âme et expatriée à Vienne. Rencontre avec Sandrine.

Plume isandre

Qui es-tu et que fais-tu dans la vie ?

Sandrine, 44 ans, maman de 3 enfants, passionnée d’écriture. Je travaille actuellement dans la rédaction (pour le Web ou pour des magazines). Je fais également des traductions. Passionnée d’écriture, selon les circonstances, j’aborde les domaines qui me permettent de vivre cette passion (mais pas souvent d’en vivre !)

Qu’as-tu appris pendant tes voyages ?

J’ai appris en allant sur d’autres continents que j’étais profondément européenne.
J’ai appris que la réalité ne ressemble pas toujours à ce qu’on s’imagine et que parfois, c’est mieux.
J’ai appris la solidarité entre les voyageurs que l’on croise et que l’on ne reverra jamais.

J’ai appris qu’il y a chaque jour à apprendre.
J’ai appris beaucoup de choses sur la culture des pays que j’ai visités, les gens qui y vivent, les arts, l’histoire, les traditions.
J’ai appris que le monde est incroyable de diversité et que c’est une richesse plus qu’immense…

Une anecdote la plus marquante ?

visiter Vienne

Les monuments de Vienne

Lorsque l’on s’est retrouvé coincé avec mon mari et mes 3 enfants à Londres par l’éruption du volcan islandais au nom imprononçable  et qu’il nous a fallu trouver un nouvel hôtel en catastrophe. On voyait les prix grimper à la minute….Nous avions prévu de rester 3-4 jours et cela a duré une semaine jusqu’à ce que l’on rentre en Eurostar. Le patron de mon mari a été compréhensif. Tout à coup, on se sentait vraiment sur une île Mais cela nous a permis de découvrir des endroits que nous n’aurions pas visités en ne restant qu’un week-end. Londres est une ville où il y a beaucoup à faire et à voir…

Le voyage t’a-t-il changé ? Si oui, comment ?

Forcément, les voyages changent toujours les gens, je pense, sinon il n’y aurait pas beaucoup d’intérêt à partir. Je pense que je suis plus ouverte, que je mets moins les gens dans des cases et que j’attends plus de les découvrir. J’aime aussi manger d’autres cuisines et je sais cuisiner le tiramisù 🙂

Et je pense que plus on voyage, plus on a envie de voyager.

Que conseillerais-tu à ceux qui veulent tenter l’aventure ?

De discuter avant avec des personnes qui l’ont tenté et de noter tous les conseils, bons plans. De ne pas croire qu’on sait déjà tout et de savoir tirer parti de leur expérience. Sinon, les aléas des voyages ont vite fait de rendre plus humble !

As-tu des projets en cours ?

Le développement de mon blog La Plume d’Isandre.  Actuellement, je fais partie d’un jury de cinéma à Vienne #Scope100, donc poursuivre cette aventure. Perfectionner mon allemand. J’aimerais aussi beaucoup trouver un journal que cela intéresserait de me prendre comme correspondante de presse. J’ai déjà travaillé comme correspondante de presse en France et j’ai beaucoup apprécié.

Avant de te lancer dans l’aventure, quelle vision avais-tu de la vie ?

Avant de venir à Vienne, j’ai été très malade, puisque je sortais d’un cancer du sein. Cette expérience là m’a appris qu’il faut profiter de chaque belle chose que la vie met sur notre chemin. Parfois ce peut être des choses très simples, et pourtant ce sont les plus importantes. Venir à Vienne est une décision que nous avons pris très vite mais que mon état de santé n’a pas rendu tous les jours facile. Mais cette ville est si belle qu’elle me le rend au centuple. Il y a chaque jour quelque chose de magnifique à découvrir. C’est infini.

Que penses-tu de cette nouvelle génération backpacker/ digital nomad ?

Je trouve ça génial, j’ai toujours de l’admiration pour les personnes qui osent se lancer à l’aventure. Et je trouve formidable que le monde digital puisse rendre les gens plus libres.

plume isandre blog
Blog : Plume d’Isandre

The following two tabs change content below.
Voyageuse, entrepreneure et professeur de yoga, Cindy parcourt le monde avec son blog et son tapis de yoga sous le bras. Retrouvez ses conseils de yogi sur My Zen Yoga

3 réponses à Sur la route avec Plume d’Isandre

  1. Nous avons cette chance de voyager, qui en même temps n’est pas un choix facile à faire lorsque nous sommes ancré quelque part, et tout ce que tu dis je le partage aussi. Les voyages c’est l’ouverture d’esprit vers nous même et vers les autres. Cela nous permet de comprendre et d’appréhender beaucoup plus de choses. Merci aux nouvelles technologies de nous rendre la tâche bien plus facile.
    Et j’ai une anecdote à ce propos : Nous avons habité sur la côte Ouest des Etas-Unis, (12 heures de vol et 9h de décalage horaire) et dans un sens, nous nous ne sommes jamais sentis aussi proche de note famille et de nos amis.

  2. Merci pour ton commentaire Fadéla, je suis heureuse que mon témoignage te parle.

  3. Contrairement à vous je ne suis jamais sortie de mon pays natal mais en te lisant j’imaginais vos aventures. Merci les partager avec nous et bonne chance pour vos futurs projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge